la pensée machine

la pensée machine

Pour moi, la pensée était un simple outil que j’utilisais pour avoir mes diplômes, apprendre, exécuter les tâches professionnelles, m’orienter, etc. J’ignorais que la pensée pouvait être plus que cela et qu’en méconnaissant son mode de fonctionnement, elle devenait mon pire ennemi. En suivant mes pensées aveuglément, elles me liaient à des états douloureux et constants comme la souffrance et la tristesse. Elles me faisaient revivre des situations à répétition qui m’étaient nocives, me faisait me sentir mal dans ma peau et faire des rencontres toxiques. Le tout devenant la norme et pire encore, mon monde !

En fait, la pensée est composée de plusieurs éléments, les paroles de proches, d’inconnus, des expériences, des émotions. Le tout positif ou négatif et avec ce mixage mes pensées orchestraient ma vie pour suivre un schéma déjà vu et le répétaient systématiquement, c’était devenu un mode de fonctionnement. Seulement, lorsque je prenais conscience que cela me nuisait et modifiait mon comportement, une reprogrammation se faisait pour intégrer ce que je préférais vivre vraiment.

tristesse 1

Pourtant, tant que pour moi certains de ces évènements, même douloureux me paraissait justifié, je ne pouvais les éviter, alors pourquoi remettre en question mes pensées ? Elles me disaient la vérité et par conséquent, je leur faisais confiance (croyance), les suivais (foi) et donc revivais des choses qui m’étaient impossible de changer (fatalité).

La pensée c’est quoi ?

Au sens large, la pensée est une activité psychique, consciente dans pensée 2son ensemble, qui recouvre les processus par lesquels sont élaborés, en réponse aux perceptions venues des sens, des images, des sensations, des concepts que l’être humain associe pour apprendre, créer et agir.

C’est aussi, une représentation psychique, un ensemble d’idées propres à un individu ou à un groupe, une façon de juger, une opinion (façon de penser), un trait de caractère (avoir une pensée rigoureuse), etc. (Wikipédia, voici l’une des nombreuses définitions sur la pensée).

Nous avons entre 40 000 et 60 000 pensées par jour, c’est ce que génère notre esprit. 95% de celles-ci sont identiques à celles de la veille, de l’avant-veille « and so on ». Fait troublant 80 % d’entre elles sont négatives. Etude réalisée par le Dr Daniel Amen qui est médecin, psychiatre, auteur de 9 New York Times bestsellers et fondateur d’Amen Clinics.

Daniel_Amen

On y apprend aussi que l’origine de ces pensées négatives remontent à l’homme préhistorique où celui-ci avait intérêt à avoir peur pour sa survie face à tous les dangers qui le menaçaient, mais aujourd’hui avons-nous besoin de ressentir ces peurs, angoisses et j’en passe ?

Voilà comment on peut se sentir constamment déprimé sans s’en rendre compte. Ainsi une peur chronique de l’échec face à un examen ou un concours, nourrit négativement ce flot de pensées.

Celles-ci vont se répéter et créer les conditions de l’échec.

grief

Hors en faisant la rencontre de David Burns et de ses techniques d’écriture thérapeutiques, j’ai appris à apaiser mon esprit. A prendre conscience de ma façon de penser et à faire la paix avec elles. A entreprendre un voyage dans mon inconscient pour me découvrir et me voir tel que j’étais. C’est-à-dire façonner par mon passé, pétrit des croyances des autres, familles, professeurs, événements traumatisants. Inconsciemment, je marchais sur des œufs, parce que j’avais peur. Une peur constante de déplaire et d’en subir les conséquences. En prenant ce recul sur mes pensées, j’ai appris à comprendre comment je fonctionnais. J’ai fait la paix avec mon passé et avec moi-même à différents niveaux.

joieA travers ce voyage, j’ai été surprise par le nombre de conférences données par des pointures comme Dwayne Dyer, Deepak Chopra, Tony Robbins, Les Brown, Éric Thomas et d’autres, qui encourage à faire attention à nos pensées pour créer notre monde comme nous le voulons. Aujourd’hui, je suis convaincue que la pensée à une place primordiale dans l’évolution de la personne et qu’en écoutant ces pensées et en les modifiant, alors on améliore sa vie considérablement.

Seulement, quelles sont les autres répercussions des pensées sur nous ?

Je vous le dévoilerais dans le prochain article !

A très vite.